Le chef de choeur

[Portrait Guilhem Terrail]

Guilhem Terrail

En 2014, Guilhem Terrail  a pris la direction du Choeur de Paris 1.

Issu d’une famille de musiciens, Guilhem Terrail découvre la musique dès son plus jeune âge et intègre la maîtrise des petits chanteurs de Saint-Louis de Paris. Diplômé à 14 ans du CRR de Boulogne-Billancourt en Formation musicale et Analyse, pianiste de formation, il entre à 18 ans au Jeune Choeur de Paris, dirigé par Laurence Equilbey. Afin de perfectionner sa technique vocale, il poursuit sa formation au conservatoire de Pantin dans la classe de Blandine de Saint-Sauveur et obtient son DEM de chant en 2002.

Après un début de carrière comme baryton au sein d’ensembles tels que Sequenza 9.3 et A Sei Voci, Guilhem Terrail découvre sa voix de contre-ténor et s’impose rapidement comme soliste. En septembre 2012, il remplace au pied levé le rôle principal Aimar dans Thanks to my eyes d’Oscar Bianchi sous la direction de Léo Warynski avec l’Ensemble Modern, dans le cadre du festival de musique contemporaine Musica de Strasbourg.

Très apprécié dans la musique contemporaine, le contre-ténor incarne sur scène les rôles du Pape Clemente VIII dans Giordano Bruno de Francesco Filidei (création mondiale), Le Tambour-Major dans Chantier Woyzeck d’Aurélien Dumont (création mondiale), Henri III dans Massacre de Wolfgang Mitterer. Il crée en concert Garras de Oro de Juan Pablo Carreño et Fragments d’Ausias March de Joan Magrané Figueras. Il crée le rôle de Tirsi dans l’opéra Delirio de Zad Moultaka au Deutshe Oper de Berlin en juin 2019. Parmi ses projets pour 2019, il créera notamment le rôle du Narrateur/Policier dans L’Inondation de Filidei à l’Opéra comique à Paris, mise en scène par Joël Pommerat.

En récital, il chante régulièrement la mélodie française et le lied (Fauré, Duparc, Brahms, Mahler…). Présent également sur la scène baroque, il chante régulièrement au concert les passions et cantates de Bach, ainsi que les oratorios de Vivaldi et Händel. Il est lauréat du concours Léopold Bellan 2013 et du premier prix homme ainsi que du prix de la mélodie française au concours de Vivonne 2014.

Passionné par la musique d’ensemble, il commence en 2009 une formation de chef de chœur au conservatoire de Créteil dans la classe d’Ariel Alonso. Après l’obtention du DEM en 2011, il devient l’assistant d’Ariel Alonso et de Philippe Le Fèvre. En 2012, il dirige à l’université de Paris 8 des extraits du Requiem de Verdi dans le spectacle Rekviem3, présenté à l’amphithéâtre de l’opéra Bastille. En 2015, il fonde, en tandem avec Estelle Béréau, le chœur de chambre Calligrammes. Il est, depuis 2014, directeur musical du Chœur de Paris 1, avec lequel il monte le répertoire d’oratorio classique.

 

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s