Archives du mot-clé Requiem

Le casting de nos futurs concerts ~ Les instrumentistes

ViolonLe quintette à cordes est formé de musiciens reconnus en France et à l’étranger, tous spécialistes de la musique de chambre.
Il est composé de Jean-Luc Borsarello et Solenne Turquet au violon, Mathieu Martin à la contrebasse, Arnaud Limonaire au violon alto, Gauthier Herrmann au violoncelle.

Aliénor Guéniffet, accordéonniste: Aliénor Guéniffet débute l’accordéon à sept ans avec Virginie Besson, Fred Ferrand puis Karen Chaminaud. Elle touche alors à de nombreux styles (variétés, jazz, tango) puis commence l’accordéon classique en 2014. Elle obtient son DEM en 2017 dans la classe de Max Bonnay au CRR de Paris, puis intègre le Pôle supérieur d’enseignement artistique de Paris en 2018. Elle joue depuis 2015 avec Alicia Haté, chanteuse lyrique avec laquelle elle forme le duo « Les bretelles de Carmen & cie ». Elle joue aussi depuis 2016 dans un groupe de chanson française, « Ni Queue Ni Tête », qui vient de sortir un album.

Greg Ferret, timbalier: après des études de piano au conservatoire de Levallois, il débute la percussion à 18 ans dans la classe Dominique Probst avant de se spécialiser dans les classes de Sylvio Gualda à Versailles puis Guy Cipriani au CRD de Montreuil (1er prix de percussion en 2005). Aujourd’hui, il partage son activité entre l’orchestre et la musique de chambre (responsable de pupitre à l’Orchestre d’harmonie de Levallois) et l’enseignement ainsi que la composition.

Publicités

Requiem de Dvořák : réservez dès maintenant !

27 et 28 juin 2019, 21h
Église Saint-Etienne-du-Mont (Paris 5e)
Billetterie :
https://www.weezevent.com/requiem-de-dvorak
À partir de 10 euros.

Le chœur de Paris 1 vous propose d’entendre cette œuvre exceptionnelle par sa beauté et sa grandeur, dans un arrangement en première mondiale pour quintette à cordes, accordéon et timbales, quatre solistes et les soixante chanteurs et chanteuses du chœur.

 

 

 

Avec :
Guilhem Terrail – direction
Estelle Béréau – soprano (27 juin)
Catherine Manandaza – soprano (28 juin)
Anne-Victoria Ahumada – mezzo
Jeff Martin – ténor
Marc Souchet – baryton
Jean-Luc Borsarello, Solenne Turquet – violon
Mathieu Martin – contrebasse
Arnaud Limonaire – violon alto
Gauthier Herrmann – violoncelle
Greg Ferret – timbales
Aliénor Guéniffet – accordéon

Le Requiem en si bémol mineur d’Antonin Dvořák a été composé en 1890. Ce n’est ni une commande, ni une composition de circonstance, le compositeur fut donc très libre dans son écriture. Il dirigea d’ailleurs lui-même la première à Birmingham. L’œuvre est soutenue par un leitmotiv qui sert de fil rouge tout au long des différentes pièces, toutes très différentes, tant dans leur intensité que dans leur triste douceur : du terrifiant « Dies irae » au douloureux « Lacrymosa » en passant par l’espoir naissant du « Benedictus ».

L’œuvre est d’ordinaire jouée avec un orchestre complet. Notre chef, Guilhem Terrail, a souhaité, pour l’occasion, l’adapter à une version orchestrale plus réduite, plus intime, fondé notamment sur l’accordéon, dont la puissance instrumentale évoque celle de l’orgue. Véritable « couteau suisse », l’accordéon se marie avec l’orchestre, avec la voix et « donne du liant, du coffre aux sonorités ».
Guilhem Terrail a donc sollicité Quentin Lafarge, compositeur et arrangeur diplômé du CNSM (conservatoire de Paris) pour arranger l’œuvre à cette nouvelle orchestration.

Contact :
choeurparis1@gmail.com

Protégé : Boîte à outils Requiem de Dvořák

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Le phénomène astro du 21 décembre dernier ne se reproduira pas avant 2094…

… mais avant la prochaine pluie d’étoiles filantes + pleine lune, le Choeur de Paris 1 vous donne rendez-vous en juin en compagnie de Dvořak !

[Source: Shutterstock]

Protégé : Requiem : traduction du texte

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Requiem de Duruflé : en attendant le son, quelques images de nos amies photographes Marjorie Avrillon-Mermet et Lumi Poullaouec

Requiem de Duruflé : la billetterie est ouverte !

Concert Duruflé 2016

Concert Duruflé 2016

Billetterie : https://www.weezevent.com/requiem-de-durufle

Hommage à Maurice Duruflé
A l’occasion du trentenaire de sa disparition
Par le chœur de Paris 1 Panthéon-Sorbonne à l’église Saint-Etienne-du-Mont

Le compositeur Maurice Duruflé est mort le 16 juin 1986. A l’occasion des 30 ans de sa disparition, le chœur de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne souhaite lui rendre hommage, en donnant son Requiem, à l’église Saint-Etienne-du-Mont, dont il fut l’organiste titulaire.
Le chœur sera accompagné par l’organiste Vincent Warnier, actuel cotitulaire de l’orgue.

Nous vous invitons à (re)découvrir cette œuvre riche et complexe, tout à la fois solennelle et pleine d’espoir, inspirée des chants grégoriens tout en étant résolument contemporaine.

Le concert s’ouvrira sur le Prélude de l’Opus n°5 de Maurice Duruflé et de Les Litanies à la Vierge Noire de Francis Poulenc, contemporain de M.Duruflé.

Dates : Lundi 27 et jeudi 30 juin, 20h30
Tarifs : 25 euros (prévente : 20 euros, tarif réduit : 10 euros)
Billetterie : https://www.weezevent.com/requiem-de-durufle

Distribution :
Guilhem Terrail, chef de chœur
Vincent Warnier, orgue
Estelle Béréau, violoncelle
Eva Zaïcik, mezzo-soprano
René Ramos Premier, baryton

Le chœur de Paris 1
Association de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, le chœur existe depuis 2007. Les membres et leurs initiatives le font vivre et vibrer, l’entraînent sur les voies de la musique. Le chœur est composé d’étudiants de l’université, de membres du personnel et de personnes extérieures à l’université.
Le répertoire du chœur s’ouvre à tous les styles. Après avoir produit la Misa Criolla, la messe de l’Argentin Ariel Ramirez, en 2012, puis en 2013 Tàbortuznel, un concert autour de la musique hongroise, le chœur a chanté en juin 2014 la Cantate Saint Nicolas de Benjamin Britten. En 2015, le chœur chantait la Petite Messe Solennelle de Rossini dans cette même église.

Vincent Warnier, organiste
Organiste co-titulaire, avec Thierry Escaich, de l’Eglise Saint-Etienne-du-Mont, à Paris, depuis 1997, où il succède à Maurice et Marie-Madeleine Duruflé, Vincent Warnier a effectué ses études musicales aux conservatoires de Strasbourg et de Rueil-Malmaison puis au CNSMD de Paris. Il obtient, en 1992, le premier prix d’interprétation du Grand Prix de Chartres. Il a inauguré, en février 2016 l’orgue symphonique de l’Orchestre national de Lyon.
Instrumentiste et improvisateur de premier ordre, il se produit en récital en France et à l’étranger mais aussi aux côtés de solistes comme les trompettistes Thierry Caens et David Guerrier ou le pianiste Alexandre Tharaud. Il a joué sous la direction de chefs comme Evgueni Svetlanov, Emmanuel Krivine ou James Conlon.

Guilhem Terrail, direction
Après une formation de chef de chœur au conservatoire de Créteil Guilhem Terrail devient l’assistant d’Ariel Alonso et de Philippe Le Fèvre. Depuis 2014, il est chef du chœur de Paris 1.
Parallèlement, Guilhem Terrail développe sa carrière de chanteur (contre-ténor). Après des études avec Laurence Equilbey, au CRR de Boulogne et au conservatoire de Pantin, il se perfectionne auprès de Robert Expert. Il est primé lors du concours Léopold Bellan 2013 et du concours international de chant de Vivonne 2014.
Guilhem Terrail chante l’alto solo dans de nombreux concerts et récitals et enregistre le disque Les filles du Rhin avec l’ensemble Pygmalion.

chœur@univ-paris1.fr / http://choeur.pantheonsorbonne.fr